L’affaire Bettencourt relance la question du contrôle du groupe L’Oréal

Le suisse Nestlé possède 30 % du capital du groupe de cosmétiques. Les analystes divergent sur les intentions et l’intérêt du géant de l’agroalimentaire à avaler l’entreprise française.

source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/07/03/l-affaire-bettencourt-relance-la-question-du-controle-du-groupe-l-oreal_1382705_3234.html#mf_sid=194648814