L’IGF critique le soutien fiscal à l’épargne mis en place par l’Etat

Selon les auteurs de cette étude, la cinquantaine de « niches fiscales » et sociales proposées sur les revenus de l’épargne coûtent 11,5 milliards d’euros par an à l’Etat et pourraient être mieux ciblées.

source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/08/17/l-igf-critique-le-soutien-fiscal-a-l-epargne-mis-en-place-par-l-etat_1399606_3234.html#mf_sid=215729673