Stanley Druckenmiller, le spéculateur aux doigts d’or, jette l’éponge

A l’appui de sa décision, l’ancien bras droit de George Soros cite « l’effet émotionnel grave » de l’extrême volatilité actuelle des marchés.

source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/08/20/stanley-druckenmiller-le-speculateur-aux-doigts-d-or-jette-l-eponge_1400955_3234.html#mf_sid=217547158